FLIP THE FROG, 
 ou la magie de la musique cinématographique 

— critique


Le 11 décembre, au Théâtre des 2 points, s'est opéré une véritable magie. Le Pocket Philarmonic littéralement transporté petits et grands au cœur de différentes courts métrages en noir et blanc, en leur faisant ressentir toute sorte d'émotions grâce à la musique. Cette commande faite par une mairie a été assurée par ce groupe de musiciens, avant tout cinéphiles et grands fans de musiques de film. Ils ont choisi des courts métrages moins connus, estimant qu'ils méritent d'être un peu plus mis en lumière. Grâce à une résidence faite au Club à Rodez, ils ont pu travailler les transitions entre les courts métrages, le jeu de lumières pour créer un spectacle complet, qui compte quand même 2 ans de travail au préalable. Les différents courts métrages (d'une durée de 7 à 8 min chacun) qui composent ce spectacle provoquent des réactions différentes en fonction du public présent.

Flip the Frog est vraiment impressionnant au niveau du travail qu'il y a derrière. On voit qu'il y a un réel travail et surtout une prise de risque de la part du Pocket Philarmonic. Les différents instruments utilisés : violons, contrebasse, synthé, batterie, et même des noix de cocos pour faire le bruit des sabots du cheval, transportent tout le public dans l'ambiance du court métrage diffusé. J'ai notamment adoré le début du spectacle, un des musiciens allume des lanternes présentes à côté de chacun des musiciens, comme pour signifier à eux-même et aussi au public, que cela va commencer. Et évidemment, le spectacle se termine avec les lanternes éteintes.

On est réellement absent du monde réel pendant une heure, et on se concentre uniquement sur l'univers en noir et blanc que ce groupe nous donne, c'est un véritable cadeau. On peut voir la liberté qu'ils prennent et surtout combien ils s'amusent de nous donner un univers différent de l'original. Même s'il y a des codes, des émotions à respecter, les petits blagues insérées (qu'elles soient destinées aux enfants ou bien aux adultes) traduisent un immense plaisir de leur part.

Je conseille ce spectacle à toutes les familles, mais aussi à toutes les personnes cinéphiles, peu importe l'âge qu'elles ont. C'est une magie qui s'opère pour nos yeux, mais surtout pour nos oreilles.

Victoire NOGARET, terminal – Club Les Crieurs — Décembre 2018