Jeunesse(s) en territoires

octobre 2020 > mai 2021

MJC Rodez

Cie
En Compagnie des Barbares

Site-web
encompagniedesbarbares.fr

Facebook
@encie.desbarbares


La jeunesse fait peur, la jeunesse n’a peur de rien. Mais que lui reste-il à faire ? Quelles nouvelles luttes accomplira-t-elle ? La jeunesse, ça existe ? Ça finit quand ? Ça a toujours été la même chose ? La jeunesse, n’est-ce pas un mythe que l’on reconstruit après coup ? Un pays que l’on traverse avant d’en avoir la carte ? Qu’est-ce qui fait la spécificité de la jeunesse des années 2010-2020 : génération de la catastrophe écologique ? Génération de la créativité numérique ? Génération Bataclan ?

C’est à partir de ces questions et de ces clichés que En Compagnie des Barbares souhaite engager un projet théâtral au long cours, avec trois groupes de jeunes de 18 à 25 ans, dans trois territoires de la Région Occitanie : des jeunes du Lycée Agricole Privé de Touscayrats dans le Tarn, des jeunes en études générales et scientifiques à Toulouse et des jeunes en formation à la Mission Locale de l'Aveyron et à l’École de la 2ème Chance Régionale - Rodez Agglomération.

Sur la base d’un volontariat, avec l’aide des structures partenaires, des collectivités et de relais locaux, trois groupes de 5 à 10 jeunes sont formés pour chacun de ces territoires.

Pour ces trois jeunesses, Sarah Freynet, autrice du texte Il faut bien que jeunesse, écrit un nouveau volet, à partir de leur parole. Il faut bien que jeunesse, qui propose une description en constellation de plusieurs visions du monde par des figures de la jeunesse, s’est nourri d’un travail réalisé avec une vingtaine de jeunes en formation théâtrale lors d’une résidence au Moulin de Roques-sur-Garonne (31) en 2017. Les scènes sont mises en perspective par un personnage sans âge qui décrit la formation et la transformation de l’Univers.

En écho à ce spectacle en création, le projet Jeunesse(s) en territoires vise à collecter d’autres paroles de jeunes, non plus cette fois au sein d’un même groupe, mais de plusieurs groupes vivant sur des territoires différents. L’objectif est dans un premier temps de permettre à ces différents groupes de s’exprimer - chacun de leur côté, à partir d’un cadre défini par le texte de Sarah Freynet - sur les problématiques de leur génération, et dans un second temps de favoriser leur rencontre grâce à un travail théâtral.

6 sessions de 3 jours sont prévues entre octobre 2020 et mai 2021.

Le résultat de ce travail sera présenté en mai 2021 à la MJC de Rodez où les jeunes du Tarn et de Toulouse rejoindront les ruthénois pour une représentation théâtrale d'une jeunesse multiple, pleine d'idées et de courage, qui continue à se former et à créer malgré l'épidémie.

En Compagnie des Barbares

En Compagnie des Barbares est une compagnie de théâtre créée en 2010. Elle travaille autour de deux axes principaux : la langue et la mémoire.

Les spectacles s'appuient d'une part sur une littérature non théâtrale et d'autre part sur un compagnonnage avec l'autrice Sarah Freynet. Pour chaque forme, la compagnie cherche à inventer un dispositif afin que le public soit toujours convié à une expérience.

Par ailleurs, la compagnie investit le champ de la transmission en accompagnant des publics de comédiens amateurs (adultes et enfants) dans la création de spectacles.

Enfin, En Compagnie des Barbares conduit des projets culturels multiples (résidences de territoire, ateliers d’écriture) avec des publics variés : jeunes adultes en voie de professionnalisation, étudiants, détenus, personnes en situation de handicap.