Jeudi 8 DÉCEMBRE 2016 à 18h30
Caty OLIVE et Christian RIZZO

La lumière : le noir dans le spectacle vivant

Conférence animés par les Amis du Musée Soulages programmée dans le cadre du spectacle AD NOCTUM – Cie I.C.I. Centre chorégraphique international de Montpellier, présenté à la MJC Rodez le 9 décembre à 20h30.

Cette conférence à deux voix aborde les démarches de réflexion et les différentes pistes de travail de la lumière, des ombres et du noir dans le spectacle vivant. La création chorégraphique Ad Noctum – « à la nuit » – conjugue lumière, son et images numériques. Il s’agit, selon l’artiste, d’un hommage à l’obscurité traversé de déflagrations électroniques ».

Caty OLIVE est une scénographe qui crée des espaces lumineux tant pour le spectacle vivant que pour l’architecture et les arts plastiques. A travers ces activités elle poursuit une recherche sur les mouvements de la lumière. Elle participe actuellement à un projet chorégraphique et une création lumière pour le plasticien et chorégraphe Christian Rizzo autour du spectacle AD NOCTUM.

Christian RiZZO est chorégraphe et plasticien. Il se forme aux arts plastiques à la villa Arson à Nice et bifurque vers la danse de façon inattendue. Dans les années 1990, il est interprète auprès de nombreux chorégraphes contemporains, signant aussi parfois des bandes sons ou la création des costumes. En 1996, il fonde l’association fragile et présente performances, objets dansants et des pièces solos ou de groupes en alternance avec d’autres projets ou commandes pour l’opéra, la mode et les arts plastiques. Au 1er janvier 2015, Christian Rizzo prend la direction du Centre chorégraphique national de Montpellier. Désormais intitulé ICI (Institut Chorégraphique International), le CCN propose une vision transversale de la création, de la formation, de l’éducation artistique et de l’ouverture aux publics. Prenant support sur les pratiques et les territoires, le projet est avant tout un espace prospectif qui prend à bras le corps, l’invitation d’artistes, l’écriture du geste chorégraphique et les manifestations de son partage.

Entrée libre. Le nombre de places est limité aux 80 premières personnes.
Pensez à arriver à l’avance, sans réservation.